Comment mettre en place le télétravail dans les communes ?
02 Juin

Comment mettre en place le télétravail dans les communes ?

Dans une commune, la mairie dispose le plus souvent d’un serveur qui héberge les logiciels métiers et des dossiers partagés par exemple.

Connectés aux prises réseaux murales, les postes de travail accèdent au serveur via un commutateur. Cet équipement est comme une multiprise réseaux. Il interconnecte les équipements entre eux (serveurs, postes, copieurs, bornes wifi). C’est lui qui permet de mettre en œuvre le réseau local de la mairie.

La mairie dispose aussi d’une liaison Internet fournit par un opérateur Télécom. L’équipement nécessaire ici est un routeur ou une Box, qui est inclus dans l’abonnement. Placé entre l’arrivée de la liaison télécom et le commutateur, le routeur permet aux équipements du réseau local de pouvoir sortir sur Internet.

Ainsi, un agent sédentaire de la mairie peut, depuis son poste de travail connecté au réseau local, accéder aux logiciels métiers et dossiers partagés du serveur. Il peut aussi accéder à Internet pour visiter des sites web et échanger des mails. Il peut aussi téléphoner avec un téléphone fixe ou un smartphone fournis par la commune.

Mais depuis chez lui, en télétravail, comment permettre à cet agent d’accéder aux logiciels métiers et aux dossiers partagés du serveur, mais aussi de téléphoner ?

schéma mise en place du télétravail dans uen commune

Une solution simple consiste à installer en mairie un pare-feu (disposé entre le routeur opérateur et le commutateur), de doter l’agent d’un ordinateur portable de la commune et d’y installer un petit logiciel appelé client VPN, associé au pare-feu (fourni par le constructeur du pare-feu). La fonction première d’un pare-feu est de protéger l’accès au réseau local depuis Internet. Mais avec le client VPN, il permet aussi les accès à distance depuis Internet et donc le télétravail.

Ainsi, chez lui, l’agent se connectera à sa Box en wifi puis démarrera le client VPN. Après authentification (par identifiant et mot de passe), le poste de travail sera connecté au réseau local de la mairie via Internet, à travers un tunnel virtuel (d’où le terme de VPN pour Virtual Private Network ou réseau privé virtuel). Tout se passera exactement comme s’il était sur place à la mairie. La seule différence sera des échanges moins rapides avec le serveur, en raison du débit moins performant de la connexion, notamment dans le cas d’une liaison Internet personnelle ADSL. Des liaisons fibres, à la mairie comme au domicile du télétravailleur, amélioreront la situation.

Il est important de noter que le client VPN doit être installé sur des ordinateurs portables de la commune, configurés selon les règles de la commune, par exemple avec l’antivirus à jour. Il n’est pas du tout recommandé d’utiliser des ordinateurs personnels pour se connecter en VPN à sa collectivité ou son entreprise, c’est dangereux. D’ailleurs, sur le pare-feu, on pourra n’autoriser à se connecter depuis Internet que les postes de la commune des télétravailleurs et interdire les autres.

Concernant la téléphonie, la solution sera de doter les agents de smartphones fournis par la commune. Si cette dernière dispose d’une solution de téléphonie sur IP (ToIP), on pourra aussi utiliser le softphone fourni avec la solution. Un softphone est un logiciel installé sur l’ordinateur portable et qui, associé à un casque USB, remplace le téléphone fixe. Une fois le client VPN démarré, on peut téléphoner avec le softphone. Un softphone n’est pas réservé au télétravail et peut tout à fait être utilisé aussi quand on est à la mairie.

Vous avez des questions ou souhaitez mettre en place le télétravail dans votre commune ? COGITIS est là pour vous accompagner.

Les commentaires sont fermé

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez